Historique

Le CEPP a été fondé par Marcel et Louise Lavallée à la fin des années soixante (1967‑68). Il se situait au sous‑sol dans un édifice au sud de l’église Saint‑Joachim où se situe présentement le Manoir Saint‑Joachim.

LE CENTRE EXPÉRIENCE PRÉSCOLAIRE ET PARASCOLAIRE : une garderie culturelle et multiculturelle

En effet, le Centre d’Expérience préscolaire et parascolaire (CEPP) a ouvert ses portes aux petits francophones le 2 janvier 1973 au 9904-110e rue.

C’est grâce à la recherche, au travail acharné et aux efforts déployés par Mesdames Louise Lavallée, Dolores Cadrin et Adèle Fontaine que le CEPP a vu le jour. Les buts du CEPP selon ses membres fondateurs étaient: “d’établir et de maintenir une garderie qui répondrait aux besoins physiques, intellectuels, émotionnels,et  sociaux culturels des enfants franco-canadiens d’Edmonton; faire de cette garderie un centre de culture franco-canadienne(…)”

Le CEPP est un centre coloré qui offre des services en français  pour les familles d’Edmonton qui viennent de partout dans le monde (L’Europe, le Québec, L’Est du Canada, l’Afrique, l’Asie…)

C’est grâce à l’appui de certains membres influents de la communauté francophone d’Edmonton dont M. Jean Patoine, M. Guy Lacombe et autres, que le CEPP a vu le jour. C’est également grâce au travail intensif de nombreux parents bénévoles au fil des ans que le CEPP continue à offrir d’excellents services auprès de notre clientèle.

 

LE CEPP au service de la communauté francophone d’Edmonton.

Pendant ces 20 premières années d’existence, le CEPP était la seule garderie francophone à l’ouest du Manitoba.

La garderie a  débuté ses opérations au sous-sol du couvent des fidèles compagnes de la paroisse  St-Joachim.

Le CEPP  est passé de 11 enfants dès son ouverture à 18 enfants à la fin de l’année.

Par ailleurs, en 1974 nous avons dû chercher un autre local, car le couvent devait être détruit. Une entente fut  conclue avec les Oblats en septembre 1974. Le CEPP a donc ouvert une succursale au Collège St-Jean. Le nouveau centre pouvait recevoir une quarantaine de jeunes alors que le CEPP St-Joachim continuait d’offrir ces services pour un total de 20 enfants jusqu’à sa démolition.

Les années 2000:

Depuis déjà quelques années, le CEPP préscolaire  possède des  locaux dans l’école publique Gabrielle-Roy. Nous avons 5 grands locaux qui nous permettent d’offrir 80 places pour des enfants âgés entre 12 mois et 5 ans. Aussi, nous offrons 40 places dans notre service de garde avant et après école . Le CEPP possède d’autres sites aux alentours d’Edmonton tel qu’à St-Albert. Ce site offre 12 places au préscolaire et 30 places parascolaires à l’école la mission.

Nous sommes heureux de l’expansion de l’organisme dans la francophonie albertaine et sommes aussi très fières d’offrir des services de garde dans les écoles élémentaires du Conseil scolaire francophone d’Edmonton.